Le nucléaire iranien : Ambition militaire ou indépendance énergétique ?

 

Selon l’AIEA, l’Iran a dissimulé certaines de ses activités d’enrichissement depuis une vingtaine d’années et s’est soustrait à ses obligations dans le cadre du Traité de non-prolifération (TNP). De ce fait, la communauté internationale a perdu la confiance indispensable sur la finalité réelle du programme nucléaire iranien. Toutefois, même si l’Iran le désirait, il ne pourrait éventuellement disposer d’une arme nucléaire que dans 5 ans au mieux. Une attaque militaire contre les installations nucléaires iraniennes pourrait paradoxalement l’encourager à quitter le TNP et à obtenir l’arme nucléaire dans des délais plus brefs.