Transferts d’armes vers l’Afrique du Nord : Entre intérêts économiques et impératifs sécuritaires

Lors de la dernière décennie (2003-2012), les transferts d’armes vers l’Afrique du Nord ont considérablement augmenté. Afin de mieux comprendre cette dynamique, cette Note d’Analyse présente un panorama des transferts d’armes vers cette région – en particulier en provenance des États membres de l’UE – ainsi que le contexte dans lequel ceux-ci ont été menés. Ainsi, au sein des pays d’Afrique du Nord, les enjeux de stabilité interne et régionale, de même que les problématiques liées à la porosité des frontières nationales, ont orienté les décisions de ces pays à acquérir des armements conventionnels. De plus, les intérêts économiques des États européens, leur désir d’influencer les pays du sud de la Méditerranée, ainsi que les impératifs sécuritaires liés à la lutte contre l’islam radical et les trafics illicites des biens et des personnes, jouent manifestement un rôle dans les transferts d’armes vers cette région charnière.

Crédit photo: Armée libyenne (Photo ONU)